Le gouvernement camerounais vient de lancer, ce jeudi 17 Septembre, un appel d’offre de consultance pour la compagnie aérienne Camair Co. Les autorités, veulent élaborer une restructuration financière et technique de la compagnie. 

Selon l’Etat camerounais, les méthodes adoptées en novembre 2013 et misent à jour en 2014 n’ont pas eu d’effets escomptés sur la situation de l’entreprise.L’Etat a constaté des déséquilibres ardus menaçant même la stabilité structurelle de l’établissement et indexant du doigt les dirigeants de cette structure.

Le rapport publié sur camair Co en 2014, fait état d’un déficit structurel de 1,5 milliards de FCFA, avec des charges colossaux de 4 Milliards, pour une maigre recette de 2,5 Milliards par mois. L’établissement a vu ses charges du carburant s’élevé à 7,4 Milliards et représenté 70% de son chiffre d’affaires. La charge globale est passée ainsi de 85% de prévisions à 242 % d’exécution en 2014.

Selon les spécialistes, les signaux sont alarmants pour l’entreprise dirigée par Jean Paul Nana Sandjo et du cout le met sur siège éjectable.

Pour rappel, depuis le lancement de ses activités en 2011, la compagnie est sous perfusion financière et reçoit à hauteur de 3 milliards par mois de l’Etat. Il a ainsi un solde créditeur de 30 milliards de francs CFA.

 

Par Ibrahima Dia


 

Ce contenu pourrait également vous intéresser