L’objectif est de lancer 10 fonds d’investissement dans 10 pays Africains au cours de la prochaine décennie.
Le fonds incubateur IPDEV prend du poil de la bête avec la décision de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) de participer à hauteur de 1,5 milliard de FCFA (2,28 millions d’euros ), ce qui le rapproche de son closing attendu à 8 milliards de FCFA.

La BOAD a également approuvé un programme de prêt de 81 milliards de FCFA en faveur de l’incubateur.

Crée en 2002, le fonds d’investissement I&P Développement (IPDEV) s’adresse aux start-ups et petites entreprises africaines en croissance. L’objectif est de lancer 10 fonds d’investissement dans 10 pays Africains au cours de la prochaine décennie.

A terme, le projet doit permettre de financer 500 nouvelles entreprises et startup et créer plus de 15 000 emplois.
Selon Pierre Derreumaux, interrogé par notre confrère Business Africa, les sous-fonds de l’IPDEV sont une réalité dans beaucoup de pays:

«Le fonds local Sinergi Niger est en activité depuis 2009 et compte d’ores et déjà sept entreprises en portefeuille. Dans la même lignée, le fonds Sinergi Burkina a été lancé en mars 2014.  Le fonds Terenga Capital devrait voir le jour très prochainement au Sénégal, tandis que les travaux de montage du fonds ont commencé en Côte d’Ivoire. A moyen et long terme, I&P projette de créer de nouveaux fonds au Mali, Cameroun, Ghana, Madagascar, RDC…», a précisé M. Derreumaux.

Ce contenu pourrait également vous intéresser