BRVM-CCIL’ouverture du  compartiment PME-PMI, une priorité en 2014

 

Abidjan, le 23 Janvier 2014 – La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI CI) ont procédé ce jeudi 23 janvier 2014 à la signature d’une convention de partenariat.

Cet accord qui s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie de développement du marché financier régional, est une plateforme de collaboration entre la BRVM et les entreprises de Côte d’Ivoire réunies au sein de la Chambre de Commerce et d’Industrie, afin de les sensibiliser sur les opportunités offertes par le marché boursier et les accompagner dans leur processus d’introduction à la BRVM. “La signature de la présente convention ne vient que renforcer la coopération déjà existante et s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie de développement du marché financier régional.Elle vise à créer un cadre formel de rencontres afin de sensibiliser et donner davantage d’informations aux entreprises ivoiriennes sur les opportunités de financement qu’offre la BRVM”, déclare le directeur général de la BRVM, Amenouvé  Edoh Kossi.  

Dans son discours, M. Amenouvé a insisté sur l’ouverture du troisième compartiment:   “L’ouverture prochaine d’un troisième compartiment dédié aux PME/PMI ainsi qu’aux entreprises à fort potentiel de croissance ou à la recherche de capital de démarrage constituera notre contribution à la recherche de solutions à la problématique de financement des PME qui préoccupe nos dirigeants politiques et économiques depuis plusieurs années. C’est notre priorité pour l’année 2014”.
En outre, les  deux parties ont convenu dans le cadre de ce partenariat, entre autres, de l’organisation de rencontres de sensibilisation et d’information des membres de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire sur les opportunités offertes par le marché boursier, de l’insertion des critères d’accès à la bourse dans la loi d’orientation des PME, de la mise en place de mesures d’accompagnement à l’introduction à la BRVM des entreprises de Côte d’Ivoire et du renforcement des capacités des entreprises candidates à la cote.