Ancien ministre des Finances du Mali et actuel directeur de BOA GROUP, filiale de BANK OF AFRICA BMCE Group, pour l’Afrique Centrale, Mamadou Igor Diarra fait partie des personnalités visées par un mandat d’arrêt international émis le 25 juillet par la Cour Suprême du Mali pour faux et usage de faux» et «atteinte aux biens publics» dans une affaire d’achat d’équipements militaires. Le fond du dossier concerne un contrat de 60 millions de dollars conclu il y a sept ans avec l’entreprise sud-africaine Paramount  pour la livraison de véhicules blindés dont plusieurs ne seraient jamais arrivés au Mali. Mamadou Igor Diallo


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis