Le marché financier de l’Afrique centrale poursuit sa restructuration dans l’optique de renforcer son dynamisme et se positionner comme une réelle alternative au financement de l’économie sous-régionale. Dans l’optique d’accroître ses capacités opérationnelles, les actionnaires de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC) que sont les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) se retrouveront en septembre prochain à Douala, dans le cadre d’une assemblée générale. Selon l’annonce légale portant la signature de son président du conseil d’administration Henri Claude Oyima, l’un des principaux points inscrits à l’ordre du jour portera sur l’augmentation du


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis