Plus de deux ans après les annonces d’Abidjan relatives à une réforme du Franc CFA, le sujet semble aujourd’hui tomber en désuétude. « L’horizon a changé compte tenu de l’instabilité », fait savoir Romuald Wadagni, ministre béninois en charge des Finances, signataire des accords de décembre 2019 avec son homologue français lorsqu’il était le président du conseil des ministres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). « Il y a en fait deux réformes. La première au niveau de l’Uemoa concerne le Franc CFA. Et une seconde, qui se fait dans le cadre de la Cedeao pour que les 15


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis