Le Premier ministre malien Choguel Kokalla Maïga. ©DR
Le Premier ministre malien Choguel Kokalla Maïga a ouvert ce jeudi 26 mai, les travaux de la 22e édition du Forum de Bamako. La rencontre dure trois jours et a pour thème: « Femmes, Paix, Sécurité  et Développement en Afrique ». Dans son allocution de circonstance, Choguel Kokalla Maïga n’a pas manqué de rappeler le contexte actuel du pays, sous sanctions de la Cédéao et de l’Uemoa depuis janvier dernier. « Le Mali n’a jamais vécu en vase clos. Et le narratif défavorable que certains tentent de lui coller ne correspond pas à l’ADN de notre nation, une nation forgée par le brassage culturel,


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis