Dans l’agenda des assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD), il a été organisé un séminaire de réflexion pour promouvoir une initiative visant à habiliter les banques multilatérales de développement à servir de canaux pour les droits de tirage spéciaux (DTS) réalloués. Organisé jeudi 26 mai, ce panel de haut niveau a connu la participation de Nicolas Kazadi, ministre des Finances de la RDC, d’Amadou Hott, ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération internationale du Sénégal, de Vicky Ford, ministre pour l’Afrique au ministère britannique des Affaires étrangères, du Commonwealth et du Développement, de Kenneth Ofori-Atta,


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis