Sauf miracle, Dieudonné Evou Mekou devrait présider aux destinées de la BDEAC pour les cinq prochaines années.
Les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) n’ont pas encore totalement accordé leurs violons après la nomination le 13 avril 2022 de l’actuel vice-gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), le Camerounais Dieudonné Evou Mekou, au poste de président de l’institution. Le Tchad continue de contester la décision des chefs d’Etat de la CEMAC, estimant que ce poste devrait lui revenir. Pour éviter toute crise pouvant déboucher sur une paralysie institutionnelle, deux rendez-vous majeurs sont prévus en juin prochain au terme desquels la BDEAC devrait retrouver toute la sérénité nécessaire en vue


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis