Le terminal mixe fruitier du Port autonome de Douala (PAD) a fait sa mue suite aux travaux de modernisation entrepris au cours des trois dernières années. Un investissement de 4,7 milliards de FCFA (7 millions d’euro) subventionné par l’Union européenne (UE) qui devra permettre à cette infrastructure de se conformer aux normes et exigences internationales en matière de manutention, et d’améliorer les coûts et les conditions de transport et d’exportation de la banane camerounaise.Cet appui est encadré par le programme intitulé « Mesures d’accompagnement à la banane (MAB) qui vise le renforcement de la compétitivité du secteur banane, la promotion


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis