Ce sont Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement Rural et Jean Luc Assi, ministre de l’Environnement et du Développement Durable qui ont paraphé cet accord avec Quentin Sannié, président et Adrienne de Malleray, directrice d’exploitation au Genesis.
L’Agence française de notation d’impact environnemental Genesis veut accélérer l’une des priorités de l’« Initiative d’Abidjan » dans le cadre de la Cop 15. C’est pourquoi elle a signé, le 12 mai 2022 avec l’Etat ivoirien, un partenariat sur la certification des projets destinés à la restauration des sols. Cet accord, qui regroupe des projets de restauration des sols financés par l’Initiative d’Abidjan, et un programme d’investissement dans l’agriculture durable ivoirienne de 2,3 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années débouchent sur une nouvelle page de la certification environnementale, selon Quentin Sannié, président du Genesis. « Les preuves


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis