Mieux accélérer l’agro-industrie en Afrique à travers la digitalisation du secteur primaire, c’est autour de cette thématique innovante que l’Institut pour le développement économique et la planification (IDEP), bras séculier de la formation de la commission économique pour l’Afrique(CEA) a réuni plusieurs experts à Dakar. A ce jour, le continent dispose d’un énorme potentiel de 1000 millions d’hectares de terres à savoir les meilleures réserves foncières à travers le monde.  Think-Tank et brasseur d’idées de renom, l’IDEP/CEA a présenté le projet innovant Agri –Tech dont les enjeux sont énormes pour le continent. Un évènement qui survient dans un contexte particulier


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis