Au Kenya, les envois de fonds de la diaspora ont décuplé au cours des 15 dernières années, atteignant un record absolu de 3,718 milliards de dollars en 2021. C’est ce que relève une première enquête de la banque centrale réalisée entre mars et mai 2021. Cette croissance « souligne l’importance des envois de fonds en tant que source de devises pour le pays, équivalant à plus de 3 % du PIB du Kenya », indique le gouverneur de la Central Bank of Kenya (CBK), Patrick Njoroge, dans le rapport consulté par ‘Financial Afrik’. « Les envois de fonds fournissent également


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis