Basée à Kirchberg (Luxembourg), la BEI, fondée en 1957, est une institution financière des États membres de l'Union européenne avec, en Afrique, des bureaux à Abidjan, à Tunis, à Dakar, à Rabat, à Nairobi, à Pretoria et au Caire.
Le Cameroun a paraphé quatre accords de financement d’un montant global de 163 milliards de FCFA, soit 280 millions de dollars, destinés au développement des infrastructures ferroviaires et routières ainsi que l’importation des produits pétroliers en vue d’assurer l’approvisionnement du marché local.Le premier projet porte sur le renouvellement de la ligne ferroviaire Bélabo-Ngaoundéré sur un linéaire de 330 km. Son financement découle d’un prêt de la Banque européenne d’investissement (BEI) pour un montant de 69,5 milliards de FCFA et d’un don de 11,2 milliards de FCFA accordé par l’Union européenne (UE). Ces fonds sont dédiés à l’amélioration de la qualité


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis