Des tirs nourris ont été entendus tôt ce dimanche matin dans des camps militaires au Burkina Faso. D’abord à Ouagadougou la capitale, puis dans d’autres villes du pays, dont la ville de Kaya. Selon les informations, deux camps militaires sont concernés dans la capitale. Il s’agit du camp Sangoulé Lamizana où est incarcéré le général Gilbert Diendéré, l’ancien chef d’Etat major de l’ex-président Blaise Compaoré condamné à 20 ans de prison pour tentative de coup d’Etat, et du camp général Baba Sy situé dans le sud-est de la ville. A l’intérieur du pays, des tirs ont également été entendus au


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis