La conférence de l’ASEA a vu 500 participants. Au delà de la technicité des débats, l’intégration des plateformes boursières a été abordée mais à la marge. Pour l’essentiel, cette 24 éme édition de la de la Conférence annuelle de l’Association des Bourses africaines (ASEA) fut un succès. Organisée sous le thème «les marchés financiers, moteurs essentiels de l’émergence de l’Afrique», cette édition, abritée par la Bourse de Casablanca, a constitué une plateforme de débats et d’échanges. Les discours de la séance plénière confirment le rôle moteur des marchés des capitaux africains dans la relance économique du continent. Lors de la


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis