FinanceHausse des prix du pain au Mali

Hausse des prix du pain au Mali

-

L’Union des boulangers du Mali a annoncé une hausse des prix du pain sur le marché. Une hausse déjà entrée en vigueur malgré les menaces du ministère du Commerce.

Dans un communiqué signé par Ahmed Dembélé, l’un des responsables de l’Union des boulangers du Mali, le regroupement informe que « les prix du pain vont connaître une augmentation » à partir du 1er novembre 2021. Ainsi, le prix de revient du pain de 300 grammes est fixé à 300 F CFA aux consommateurs, alors que le prix du pain de 150 grammes est passé à 150 F CFA, selon le communiqué des boulangers.

Quelques heures après la publication du document, le ministère de l’Industrie et du Commerce a réagi à travers un communiqué dans l’optique de rassurer les consommateurs. Les « augmentations » des prix du pain sont l’œuvre de « certains individus malintentionnés », a-t-il fait savoir, précisant que les prix restent à 250 F et à 125 F respectivement pour les pains de 300 et de 150 grammes.

Par ailleurs, le ministre va plus loin et menace : « aucun manquement ne sera toléré et les auteurs de ces perturbations s’exposent aux sanctions prévues par les textes en vigueur ».

Constat

Une descente sur le marché nous a permis de constater que la sortie du ministre est restée sans effet. Du moins, pour l’instant. En effet, dans plusieurs lieux de vente, le pain est cédé à 300 F comme annoncé par le communiqué des boulangers qui pourront se frotter les mains. Par ailleurs, nous avons pu constater également que presque tous les prix des denrées alimentaires ont connu une flambée.

Ainsi, le sac de riz (Gambiaka) est cédé à près de 25.000 F CFA, et le prix de 50 kg de riz importé est fixé à 27.500 F CFA, soit une augmentation de 100 F CFA au kilogramme. Le bidon d’huile de 5 litres, précédemment vendu à 4.500 F CFA, est désormais vendu à 5.500 F CFA, tandis que le kilogramme de la viande avec os est cédé à 2.500 voire 3.000 F CFA, et la viande sans os à 3.500 à 4.000 F CFA. Le sac de charbon a également connu une hausse, passant de 4.000 F CFA à Bamako à 5.500 voire 6.000 F CFA.

Selon les nouvelles données de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest, le taux d’inflation, porté notamment par la composante « Alimentation », est passé de 1,5% à 4,7% entre août et septembre 2021 au Mali. Son troisième niveau le plus élevé dans l’année après les 4,8% et 5,3% respectivement relevés en avril et mai dernier.

Daouda Bakary KONÉhttps://www.financialafrik.com
Daouda Bakary KONÉ, journaliste économique, depuis plus de 10 ans dans le paysage médiatique malien et d'ailleurs. Diplômé en finance comptabilité, titulaire d'une licence en journalisme et communication. Passionné de l'information economique et financière et expert en communication digitale et web-journaliste. Aime les voyages, la musique, l'internet, la lecture et les documentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X