La BDEAC exaspérée par la lenteur du traitement de son dossier auprès de l’Union Africaine

0
Fortunato-Ofa Mbo Nchama, président de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale(BDEAC), est exaspéré par la lenteur du traitement du dossier d’admission de l’institution qu’il dirige auprès de l’Union Africaine. Par Rodrigue Fenelon Massala, grand reporter. Fort de plus de 723 milliards FCFA mobilisés pour appuyer les projets de développement en Afrique centrale, la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale(BDEAC) avait introduit auprès de l’Union Africaine (UA) un demande d’admission afin


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis