LeadersRDC: la justice annule l’assignation à résidence de l'ex-premier...

RDC: la justice annule l’assignation à résidence de l’ex-premier ministre Matata Ponyo

-

L’ex-premier ministre de la RD Congo, le sénateur Augustin Matata Ponyo, poursuivi dans le dossier des « biens zaïrianisés », est de nouveau libre de ses mouvements. Le parquet général près la Cour constitutionnelle ayant annulé son assignation à résidence le 14 juillet 2021, selon Me. Laurent Onyemba, son avocat.

Au motif que « sa fuite n’est pas à craindre », Matata Ponyo est rentré à son domicile sans être accompagné des policiers après que, le 13 juillet 2021, un mandat du parquet près la Cour constitutionnelle ordonnait qu’il soit placé en état d’arrestation provisoire et assigné à résidence. «Pour la suite de l’affaire, il répondra désormais aux invitations du parquet en homme libre», a confirmé à l’AFP un magistrat, sous couvert d’anonymat.

Matata Ponyo est suspecté d’avoir «payé plus de 110 millions USD à des créanciers fictifs, victimes de la Zaïrianisation des entreprises étrangères» lorsqu’il était au gouvernement.

Selon la Direction générale de la dette publique (DGDP) qui réagissait au réquisitoire du procureur général près la cour constitutionnelle mettant en cause l’ex-premier ministre sur le paiement des biens zaïrianisés à 300 créanciers fictifs, «le dossier de paiement de la dette publique liée à la zaïrianisation fait suite à des protocoles d’accord signés et suivis de très près par le club de Paris et de Kinshasa. Ces accords ont même été supervisés par la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International (FMI). Les pièces de paiement sont bel et bien à notre disposition et il n’y a aucun fictif dans ce dossier».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X