La Côte d’Ivoire et la Banque africaine de développement lancent plusieurs études de faisabilité sur le secteur industriel

0

Le gouvernement ivoirien et la Banque africaine de développement ont lancé, le 11 mai dernier à Abidjan, un Projet d’amélioration des services aux industries en Côte d’Ivoire (PASI-CI). Objectif : accompagner le développement industriel de la première puissance économique de la zone franc ouest-africaine.

Le projet bénéficie d’un don de 357 500 dollars américains issus des ressources du Fonds d’assistance technique pour les pays à revenu intermédiaire de la Banque africaine de développement. La durée de mise en œuvre du projet est de deux ans et doit permettre au ministère ivoirien du Commerce et de l’Industrie de disposer d’études pour orienter les politiques publiques en matière de financement du secteur industriel et de développement de nouvelles filières. Le projet contribuera également à la promotion des investissements dans l’industrie ivoirienne et à l’amélioration du climat des affaires, à travers la mise à disposition d’un nouveau foncier industriel aménagé et l’amélioration de la gestion et de la performance du foncier existant.

« Pour permettre au secteur industriel de jouer pleinement son rôle de levier de la croissance, le gouvernement a entrepris plusieurs réformes structurelles et sectorielles à l’effet de créer un cadre incitatif cohérent et propice aux affaires dans notre pays et de soutenir le développement de ce secteur qui compte pour près de 25% du produit intérieur brut. C’est dans cette dynamique que le projet-ci a été élaboré pour apporter un appui aux entreprises dans le cadre de l’amélioration de leur compétitivité », a déclaré le ministre ivoirien en charge de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba.

« La dynamique d’industrialisation s’accélère en Côte d’Ivoire depuis plusieurs années. La valeur ajoutée manufacturière y est passée de 213 à 378 dollars par habitant entre 2000 et 2020, faisant d’elle, le pays le plus performant de la région. La Banque est mobilisée pour accompagner les efforts du gouvernement sur ce sujet capital et nous sommes confiants que ce projet aboutira à une opération conséquente en soutien à l’industrialisation de la Côte d’Ivoire », a souligné Joseph Ribeiro, directeur général adjoint de la région Afrique de l’ouest de la Banque africaine de développement.

Le projet PASI-CI prévoit une étude de faisabilité pour la création du Fonds de développement industriel, une étude technique d’aménagement de la zone industrielle d’Assouba-Aboisso (sud-est du pays) ainsi qu’une étude monographique des zones industrielles existantes de San-Pedro (sud-ouest).

Outre le ministère en charge de l’Industrie, ses structures sous tutelle, notamment l’Agence de gestion et de développement industriel (AGEDI) et le secteur privé ivoirien bénéficieront de la mise en œuvre du projet à travers l’amélioration des conditions de financement, la promotion des investissements et un meilleur accompagnement des pouvoirs publics par une meilleure gestion du foncier.

Le Projet d’amélioration des services aux industries en Côte d’Ivoire doit surtout renforcer le partenariat entre le ministère ivoirien de l’Industrie et les partenaires techniques et financiers, notamment la Banque africaine de développement. Il favorisera l’identification des projets et opportunités susceptibles d’être appuyées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here