lundi 20 septembre 2021
LeadersFrance-Côte d’Ivoire : Bruno Le Maire souhaite une "amélioration...

France-Côte d’Ivoire : Bruno Le Maire souhaite une « amélioration de la gouvernance des finances publiques » des deux pays

-

Le ministre français de l’Economie, Bruno Le Maire, a été reçu en audience le 30 avril 2021 par le président ivoirien Alassane Ouattara. Dans sa déclaration à la presse, le ministre  «impressionné» par la méthode Ouattara pour réconcilier les Ivoiriens a également indiqué qu’il faut «essayer d’améliorer la gouvernance, notamment des finances publiques» au niveau de leurs deux pays.

Le ministre français de l’Economie, des Finances et de la Relance, après deux jours de visite à Abidjan, s’est dit « impressionné par la manière dont le président Ouattara a su réconcilier les Ivoiriens à travers ces périodes politiques difficiles avec beaucoup de constance, de détermination et surtout beaucoup de sagesse ».

Au sortir d’une audience, ce vendredi 30 avril, avec le président ivoirien, Bruno Le Maire a déclaré la possibilité pour la Côte d’Ivoire et de la France de sortir ensemble encore « plus forts » de la crise sanitaire liée à la Covid–19. D’autant plus que les deux pays, dit-il, ont beaucoup de projets en commun et qui vont impacter la vie des Ivoiriens, à l’exemple du Metro d’Abidjan, pour lequel il rassure : « nous allons accélérer les travaux du métro d’Abidjan et faire en sorte que les habitants d’Abidjan puissent avoir les bénéfices le plus rapidement possible ». Pour lui, ce projet représente un véritable défi humain et économique ainsi que l’extension de l’Aéroport Félix Houphouet Boigny.

Le ministre français a également fait cas au plan économique de stratégie similaire des deux pays (la France et la Côte d’Ivoire), consistant à s’appuyer sur les petites et moyennes entreprises (PME) et le dynamisme entrepreneurial des entreprises françaises et ivoiriennes pour développer l’économie de chaque pays. « Il faut également essayer d’améliorer la gouvernance, notamment des finances publiques et créer de la valeur sur les deux territoires respectifs, en particulier la transformation du cacao ivoirien, pour ce qui est de la Côte d’Ivoire, et le rapatriement des valeurs sur le territoire français, s’agissant de la France », ajoute Bruno Le Maire.

S’agissant du Sommet sur le financement des économies africaines qui aura lieu le 18 mai prochain, l’émissaire français a indiqué qu’il permettra d’éviter « une trop grande divergence, au sortir de la crise économique et sanitaire, entre les pays développés d’un côté, qui auront les moyens pour développer leurs économies, agrandir leurs entreprises, créer des emplois, et de l’autre, les pays en développement qui eux, seront laissés-pour-compte ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X