Assassinat de Luca Attanasio : l’État congolais “attristé”, le président italien dénonce une “attaque lâche “

0


Le gouvernement de la RD Congo, où a été tué l’ambassadeur italien Lucha Attanasio lundi 22 février, s’est dit «peiné et attristé» à travers la ministre Marie Tumba Nzeza des Affaires étrangères, dans un message de «condoléances» adressé au gouvernement italien et à la famille de la victime.

«Il y a une semaine, l’ambassadeur était ici dans mon bureau pour nous remettre une invitation à participer à la réunion du G20 prévue en été prochain dans son pays», rappelle-t-elle, promettant au gouvernement italien que celui de la RDC «mettra tout en œuvre pour découvrir le commanditaire de cet acte crapuleux».

“Attaque lâche”

«La République italienne est en deuil pour ces serviteurs de l’État, qui ont perdu leur vie dans l’exercice de leurs fonctions», a déploré pour sa part le président italien Sergio Mattarella. Il a dénoncé «l’attaque lâche» qui a coûté la vie à son ambassadeur en RDC, Luca Attanasio, à un militaire italien Vittorio Iacovacci et à leur chauffeur.

«C’est avec une profonde tristesse que le ministère des Affaires étrangères confirme la mort, aujourd’hui à Goma, de l’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo, Luca Attanasio, et d’un militaire», a réagi
le ministère italien des Affaires étrangères dans un communiqué. Cet «acte de violence» a été perpétré alors que le diplomate italien et ses collaborateurs se déplaçaient en voiture dans un convoi de la mission des Casques bleus en RDC (MONUSCO), accompagnant une aide humanitaire du Programme alimentaire mondial (PAM).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here