FinanceBourses et MarchésCôte d'Ivoire: Bloomfield reconduit la note de Palmci

Côte d’Ivoire: Bloomfield reconduit la note de Palmci

-

A l’issue de la réévaluation des notes de PALMCI, le Comité de notation de l’Agence Bloomfield Investment Corporation a décidé de maintenir à long terme la note A (note d’investissement), avec une perspective stable et de maintenir à court terme, la note A1 (note d’investissement), avec uneperspective stable.

Le Comité de Notation constate que la production globale des régimes de palme a augmenté de 18% en 2019 (1 365 104 tonnes contre 1 152 239 tonnes en 2018) du fait, non seulement de la fin du phénomène de repos végétatif, mais également des actions menées en faveur de l’amélioration du rendement des plantations (villageoises et industrielles). Cet accroissement de la production de régimes de palme a contribué à celui de la production d’huile de palme (+17%), puis à la progression de 4% du chiffre d’affaires à 104 588 millions de francs CFA (bien que le prix moyen de vente de l’huile de palme brute fixé par l’AIPH ait continué de baisser en 2019).

Le Comité note que les performances commerciales et la maitrise des charges d’exploitation ont eu une incidence positive sur les résultats de la société qui se sont améliorés (marge commerciale : +14% valeur ajoutée : +24% ; EBE : +203% ; Résultat net : +56%). Le Comité relève toutefois que la structure financière à long terme de PALMCI demeure déséquilibrée, en raison des pertes nettes enregistrées au cours des deux (2) dernières années (2018 : – 12 613 millions de francs CFA ; 2019 : – 5 562 millions de francs CFA). Ce déséquilibre financier affecte négativement le profil de financement des activités de l’entreprise (recours plus important à l’endettement bancaire à court terme), avec une trésorerie d’exploitation éprouvée par les besoins d’investissements (principalement destinés à maintenir la productivité des plantations et à renforcer les capacités de gestion/production des usines) dans un contexte de baisse générale du prix de vente de l’huile de palme (liée à l’évolution du cours mondial de l’huile de palme) et de forte concurrence.

Le Comité retient néanmoins que PALMCI dispose d’une bonne flexibilité financière auprès des partenaires bancaires qui est soutenue par la position forte de son actionnaire principal (le groupe SIFCA) dans le tissu agroindustriel et l’économie du pays. Le Comité note que les activités de PALMCI semblent n’avoir pas été significativement impactées par la crise sanitaire, au regard de l’évolution à la hausse du prix de vente de l’huile de palme au cours des sept (7) premiers mois de l’année (en glissement annuel), qui a contribué à une augmentation du chiffre d’affaires (83 265 millions de francs CFA contre 75 574 millions de francs CFA en juillet 2019) du bénéfice net (9 333 millions de francs CFA contre 8 455 millions de francs CFA en juillet 2019). …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X