BRVM: explosion des volumes de transactions en 2020

0
Dr Edoh Kossi Amenounvé, Directeur Général de la BRVM.

Lors de sa traditionnelle conférence bilan de l’année, le directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), Dr Edoh Kossi Amenounvé, a dit œuvrer pour un positionnement à long terme du marché financier de l’Union économique et monétaire l’ouest africaine (UEMOA) afin qu’il puisse transformer durablement l’économie des pays.

Cette position du directeur général de la BRVM et du Dc/Br, affichée ce mercredi 20 janvier par visioconférence, traduit bien ses engagements de faire de l’institution sous régionale un moteur de croissance pour le continent. En 2020, le Dépositaire central-Banque de règlement (Dc/Br) a injecté 1055 milliards Fcfa ( soit environ 2milliards USD ) dans l’économie pour une conservation de 10 961,42 milliards FCFA, soit une hausse de 15% par rapport à 2019.

L’année 2020 a été globalement un bon exercice pour la BRVM car le volume des transactions a progressé de 80% pour s’établir à 246 milliards. Tout comme la capitalisation boursière globale (marchés des actions-marché des obligations) qui a frôle les 10.000 milliards Fcfa. Un hic cependant, le marché des actions s’est inscrit en baisse. L’indice composite a décroché de 8%, plombé par la pandémie Covid-19 et la crise économique qui s’en est suivie.

Actuel président de l’Association des bourses africaines (ASEA), Dr Amenounvé a tiré son chapeau à la Nigeria Stock Exchange qui, malgré la relative inflation de l’économie du pays, a connu  la meilleure progression mondiale en matière de performance boursière, démontrant si besoin est l’attractivité du continent africain.

En somme, la BRVM, malgré une année agitée, s’en sort plutôt bien. Pourvu qu’avec l’année 2021, la confiance entrevue dans les projections économiques contenues dans les lois de finance des 8 pays de l’UEMOA, ne soit émoussée par la lenteur des campagnes vaccinales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here