Archives. Manifestation de soutien à la Palestine.
Il aura fallu 48 heures pour que le Parti de la Justice et du Développement (PJD), chef de file du gouvernement marocain, sorte un communiqué cousu avec un fil d’orfèvre. La formation Islamiste ne désapprouve pas textuellement la normalisation signée entre le Maroc et Israël en échange de la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara Occidental mais l’ignore. En effet,  le PJD se  félicite que les États-Unis reconnaissent la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental. Et rappelle ses positions fermes face à «l’occupation sioniste et aux  crimes commis contre le peuple palestinien».  A aucun moment le communiqué n’évoque le rétablissement


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis