Angola : Sonangol et Endiama bientôt privatisées

0
Sonanagol, bras armé de l'Etat angolais dans les hydrocarbures.

L’Angola a annoncé son intention de céder des parts dans la société pétrolière nationale Sonangol et de la société diamantifère Endiama d’ici la fin de 2021, a déclaré la ministre des Finances, Vera Daves de Sousa.

« Tout cela dépendra de la rapidité avec laquelle nous pourrons réorganiser ces entreprises. Pour nous assurer qu’avec le processus de diligence raisonnable, nous pouvons capter l’intérêt d’investisseurs de grande qualité», note Vera Daves de Sousa.

Le but de la vente est de lever des fonds et relancer l’économie angolaise très affaiblie. L’opération entre dans le cadre d’un plan de vente de 30 entreprises d’un programme qui s’étend jusqu’en 2022. Il vend actuellement des participations dans une société d’assurance et une banque commerciale sur 195 actifs prévus dans le plan.

L’Angola est engagé à renégocier sa dette avec ses principaux créanciers et à mettre en œuvre de réformes économiques rigoureuses qui font partie du programme de 4,5 milliards de dollars de son pays avec le Fonds monétaire international. L’objectif est de rééchelonner les paiements de la dette afin de lui permettre de  réaliser les investissements nécessaires pour relancer son économie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here