Afreximbank cofinance une installation de réponse au COVID-19

0

La Banque africaine d’import-export, Afreximbank, a annoncé la mise en place d’un mécanisme de 1,5 milliard de dollars en réponse à la pandémie COVID-19 (COPREFA) destiné à financer les pays africains pour lutter contre l’impact économique de la pandémie.

En plus d’Afreximbank, l’installation est cofinancé par la Société islamique internationale de financement du commerce (ITFC) – la branche de financement du commerce de la Banque islamique de développement (BID) – et à la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA). Les fonds seront mis à la disposition des banques centrales africaines et des organisations commerciales et permettront de financer l’équipement nécessaire pour faire face aux défis de la sécurité alimentaire. Le financement sera accordé à travers des canaux réguliers, notamment le financement direct, les lignes de crédit, la confirmation et le refinancement des crédits documentaires.

« COPREFA est conçu pour aider les économies africaines à surmonter une myriade de défis, notamment les chocs des prix des produits de base, une baisse significative du tourisme et la perturbation des chaînes d’approvisionnement et de la fabrication d’exportation », indique le communiqué de la banque.

Afreximbank a lancé en mars 2020, un montage financier appelé Facilité d’atténuation de l’impact de la pandémie sur le commerce (PATIMFA) pour soutenir les économies à travers la pandémie – une facilité dont plus de cinq milliards de dollars ont été décaissés parallèlement à COPREFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here