Le secteur de l’assurance est au front dans les réponses à la pandémie du coronavirus. Dans le monde, les  entreprises sont confrontées aux conséquences de la montée de la sinistralité sur les contrats santé, l’arrêt des voyages (assurance voyage) et les pertes d’exploitation. “Sans prise en compte de l’épidémie de la Covid-19, les charges de sinistres en matière de Santé dans l’espace de la Conférence interafricaine des marchés de l’assurance (CIMA) se chiffraient à 135 milliards en 2017, pour des primes de 191 milliards, soit un ratio Sinistre-Prime de 70%.  Si l’on se réfère à la tendance haussière de l’épidémie


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis