La Chine a retenu la chloroquine dans le traitement du Covid-19 au détriment du Remdesivir approuvé par les États-Unis, l’Europe et Hong Kong. Le médicament privilégié par la Maison Blanche ne figure pas sur la liste actualisée des médicaments recommandés par Pékin pour lutter contre le Covid-19.


Cette mise à jour du protocole chinois, figé depuis le 3 mars, marque une nouvelle étape dans la bataille entre le médicament validé d’un côté par l’Empire du Milieu et de nombreux pays du Sud et, de l’autre côté, le très coûteux médicament américain, qui a les faveurs de l’Occident.

Le Remdesivir, selon une étude chinoise publiée dans Lancet, ne serait pas efficace chez les patients atteints de la Covid-19. Des études menées aux USA ont démontré le contraire, montrant une certaine efficacité du médicament développé par Gilead dans le traitement du nouveau coronavirus.

« Certains médicaments peuvent démontrer un certain degré d’efficacité pour le traitement dans des études d’observation clinique, mais il n’y a pas de médicaments antiviraux efficaces confirmés par des essais cliniques en double aveugle, contrôlés par placebo », a déclaré la Commission chinoise de la santé, assurant toutefois que certains médicaments comme l’hydroxychloroquine ou son utilisation combinée avec l’azithromycine, ne sont pas recommandés. Une seule molécule d’oxygène sépare la chloroquine de l’hydroxychloroquine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here