Warren Buffett. Le Coca Cola figure dans ses habitudes mais pas dans ses conseils financiers. Photographer: Daniel Acker/Bloomberg *** Local Caption ***

L’oracle d’Omaha a encore changé d’avis pour investir dans l’or, une valeur qui ne génère ni revenus ni dividendes. Warren Buffett opère une fracassante prise de participation de 562 millions de dollars pour 20,92 millions d’actions de Barrick Gold, l’un des principaux acteurs de l’extraction minière de l’or et  devient le 11ème plus grand actionnaire de cette entreprise canadienne. L’annonce de l’investissement réalisé à travers Berkshire Hataway, le véhicule d’investissement de Warren Buffet, a fait monter la cote de  Barrick à Wall Street.

En effet, le titre de l’aurifère s’est bonifié de 11,3% à 30,04 dollars une heure après l’ouverture  du marché le  lundi. Dans un contexte où les regards sont tournés vers le métal précieux dont le cours de l’once est au dessus des 2.000 dollars pour la première fois de son histoire, soit une progression de  30% en 2020,  Warren Buffett revoit sa copie après avoir pendant longtemps raillé ceux qui investissent dans l’or.

En investissant sur le métal précieux, l’oracle d’Omaha a liquidé sa participation dans Goldman Sachs, estimée à environ 300 millions de dollars à la fin  mars, et allégé son portefeuille de 26% titres Wells Fargo et 61% de JP Morgan. Est -ce à dire qu’il est temps pour tout le monde de fuir les bancaires pour se mettre aux abris dans un contexte de risque de seconde vague et de perspectives électorales aux USA?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here