RDC: le coronavirus dope les opérateurs telecoms

0

L’observatoire du marché de la téléphonie mobile a publié un communiqué faisant lieu de la hausse du chiffre d’affaires du secteur, passé de 379,75 millions de dollars américains à 381,68 millions de dollars soit 0,51% pour le premier trimestre de l’année 2020 à travers l’Autorité de Régulation de Postes et Télécommunications (ARPTC).


Notons que cette appréciation du chiffre d’affaires est portée par la crise sanitaire à coronavirus covid-19. Durant la période allant de janvier à avril, les compagnies de la téléphonie à savoir, Vodacom, Orange, Africell et Airtel ont maximisé les recettes à travers les services de l’Internet mobile et de mobile money.
L’Etat d’urgence sanitaire a changé considérablement le mode de vie de la population, avec l’augmentation des cours en ligne, des réunions par vidéoconférence et des séries télévisées avec comme conséquence l’augmentation d’utilisateurs de services d’Internet évalués à plus de 38 millions d’abonnés à travers le territoire national.
D’autre part, signalons la célérité avec laquelle les services de mobile money et la quasi-totalité de transfert d’argent étaient condamnés à passer par les services mobiles étant donné que la majorité des banques était fermée ou fonctionnait pendant une demi-journée, générant ainsi plus des revenus.
Par contre, une baisse de l’ordre de 1,62% (de 3,440 dollars américains à 3,384 dollars américains) de revenus par abonné a été remarqué surtout dans le domaine des appels téléphoniques.
Bien plus, les abonnés sont passés de 37 millions à 38 millions, en croissance de 2,56%, soit une hausse du taux de pénétration de 1,1%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here