Wall Street espère un vaccin contre le coronavirus

0

La Bourse de New York a terminé la séance de mercredi dans le vert après avoir pendant longtemps était paralysée par les derniers développements de la guerre commerciale entre les USA et la Chine. Les dernières transactions ont été dopées par la décision du gouvernement américain d’investir dans un projet de vaccin contre le coronavirus et attendant l’adoption de nouvelles mesures de soutien à l’économie. Le Dow Jones Industrial Average a gagné 0,62% à 27.005,84 points alors que le Nasdaq a grappillé 0,24% à 10.706,13 points et l’indice élargi S&P 500 s’est apprécié de 0,57% à 3.276,02 points.

Les investisseurs ont bien accueilli une annonce des laboratoires BioNtech (+13,72%) et Pfizer (+5,10%) selon laquelle le gouvernement américain va payer 1,95 milliard de dollars pour obtenir 100 millions de doses d’un potentiel vaccin contre le nouveau coronavirus, développé par cette alliance germano-américaine.

“L’espoir qu’un vaccin efficace soit développé plus tôt que prévu est derrière la hausse de la Bourse”, note Peter Cardillo de Spartan Capital Securities.

“Mais le marché est déconnecté de la réalité en anticipant que ce vaccin va être disponible dans un futur proche”, tempère M. Cardillo. Les acteurs du marché espéraient par ailleurs que le Congrès vote prochainement un nouveau paquet d’aide budgétaire pour soutenir l’économie américaine face à l’impact du coronavirus.

Selon CNBC, les Républicains envisagent de prolonger jusqu’à décembre une mesure prévoyant le versement d’une aide supplémentaire exceptionnelle pour les chômeurs, qui arrive à expiration à la fin du mois.Le montant des versements tomberait à 400 dollars par mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here