L’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ACA) en forte croissance

0
John Lentaigne, directeur général par intérim de l'ACA.

L’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ACA) dégage un résultat net en croissance de 132% à 27,7 millions de dollars en 2019, poursuivant sur 8 années de croissance ininterrompue. Durant cet exercice, le retour du capital a excédé 10%, une première depuis la création de l’institution. L’exposition brute est passée de 383,8 millions d’USD à 6,4 milliards d’USD.

Pour pérenniser son modèle et son statut de créancier privilégié, l’agence qui a tenu son conseil d’administration le 17 juillet 2020 s’est dotée d’un département de risques en 2019 et a considérablement renforcé son service sinistres, contribuant à un résultat technique exceptionnel. Le portefeuille de l’agence est exposé d’abord sur l’Afrique de l’Ouest à 41% soit 2,6 milliards de dollars, l’Afrique de l’Est à 30% et l’Afrique Centrale à 5,5%. L’ACA aspire à terme à être l’assureur leader des risques politiques et commerciaux de choix sur le continent africain, comme l’a rappelé Benjamin Mugisha, Directeur de la souscription par intérim, interviewé dans le rapport annuel.

L’agence fournit divers produits comme l’assurance-crédit, l’assurance risques politiques et investissements, l’assurance contre les violences politiques, le terrorisme et le sabotage, la caution et, entre autres, la réassurance.

Les Etats membres de l’ACA sont le Bénin, le Burundi, la Côte d’Ivoire, l’Éthiopie, le Ghana, le Kenya, Madagascar, Malawi, l’Ouganda, la
République démocratique du Congo, le Rwanda, le Sud-Soudan, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe. Le Nigeria est en cours de ratification pour adhérer à l’ACA. L’adhésion à l’ACA est ouverte à tous les États membres de l’Union africaine, aux États non-africains, aux sociétés privées et à d’autres institutions régionales et internationales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here