Racisme: crispation entre le Sénégal et la Suisse suite aux propos jugés “discourtois” de l’époux de l’ambassadrice

6
Marion Weichelt Krupski, ambassadrice de Suisse au Sénégal.

Le Sénégal a convoqué mercredi l’ambassadrice de Suisse, Marion Weichelt Krupski, à la suite de la publication par son conjoint d’un écrit sur le comportement d’enfants de riches “potentats locaux” et d’officiels à Dakar. Le ministère des Affaires étrangères sénégalais voit dans les mots incriminés “une violation flagrante des principes élémentaires de courtoisie et de non-immixtion dans les affaires intérieures sénégalaises”. En revanche, il n’a pas été question de “racisme” dans la mise au point du ministère sénégalais des Affaires Etrangères.

Le texte à l’origine de la convocation.

Dans un article en allemand publié en mars sur son site de “coaching” en ligne (texte en allemand), Waldemar Krupski s’indigne de l’absence de bonnes manières de deux adolescents de familles apparemment très aisées, venus du Cameroun et hébergés le temps d’un tournoi scolaire de basket, comme d’autres enfants par d’autres familles. Au passage, l’auteur raille les longs cortèges des officiels qui obligent les sénégalais à céder le passage et à patienter des minutes durant, s’étonnant au passage de cette patience stoïque.

L’article aurait été rédigé à titre privé, rappelle pour sa part la Suisse, solidaire de son ambassadrice. Réitérant « son attachement aux excellentes relations » qu’elle entretient avec le Sénégal, pays francophone de l’Afrique de l’ouest, la Suisse a réaffirmé sa volonté de « poursuivre à l’avenir », cette relation, rapporte Reflets Suisse-Afrique, un média proche des milieux diplomatiques helvétiques.

6 Commentaires

  1. Et macky sall aussi quand son fils vas dans un súper marcher tout le Monde est mis dehors…… c pas su Racismo cela il ya toujours ce grand quelqu’un dans l’afrique freres.

  2. On dirait que nous les Africains sommes allergiques à la vérité et aux bonnes manières.
    Tout ce que ce monsieur a dit n’est qu’une réalité qui devrait réveiller nos consciences.
    Il a dit ce que nous murmurons tous les jours parce que nous ne pouvons pas être écoutés.
    Ne soyez pas découragé, continuez à dénoncer
    C’est triste pour nous

  3. Il y a absolument rien de raciste ou de mal placé. Ce monsieur dénonce une triste réalité. En fait il a sûrement un vrai comportement d’africain ou l’éducation d’un enfant revient a l’ensemble de la communauté et si il sort des règles tout le monde peu me corriger dans que les parents ne s’inertpose. l’Afrique a vraiment perdu toutes ses valeurs et les gens osent parler de fierté ou d’honneur en refusant de voir leur défauts…c’est pitoyable..

  4. C’est dit. Il n’y a que la vérité qui blesse. Son excellence au pays de la teranga s’est certainement reconnu dans cette note absolument juste

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here