Mali : Soumaila Cissé, 100 jours sans signe de vie

0

«Soumaila Cissé est pris en otage depuis 100 jours». Et avec ce leader de 71 ans, ancien président de la Commission de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) c’est tout le Mali qui est enlevé et pris en otage.
C’est le triste constat fait par Salikou SANOGO, vice-président de son parti, l’URD, qui organisait une mobilisation, ce 2 juillet 2020 pour la libération de l’homme politique malien.

L’inquiétude est grande car jamais depuis son rapt, le 24 mars dernier, le principal challenger du président IBK aux présidentielles de 2013 et de 2018 n’a donné signe de vie. Les ravisseurs non plus n’ont indiqué ni les raisons de la captivité ni le montant de la rançon exigée.
Le professeur Salikou Sanogo salue les efforts des autorités maliennes pour la libération de l’honorable Soumaila Cissé et les invite à les redoubler.
Même inquiétude chez le président du collectif des jeunes pour la libération de l’honorable Soumaila Cissé, Moctar Ousmane Sy: « cela fait 100 jours que nous sommes privés de celui qui symbolise la modernité en politique pour toute une génération de cadres sur le continent africain».

Après 100 jours de captivité et alors que son rapt n’a jamais été revendiqué, le cas Soumaila Cissé suscite moult interrogations , ce qui accélère le discrédit d’un État légal dont les frontières sont en rétrécissement continu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here