Côte d’Ivoire: pluies mortelles à Abidjan

0

La capitale économique ivoirienne est sous les eaux depuis ce jeudi 25 juin. Le bilan officiel des pluies diluviennes qui doivent se poursuivre jusqu’à dimanche selon la météo fait état de plusieurs morts et dégâts matériels. En plus de la Covid 19, qui crée la psychose, les précipitations viennent en rajouter avec leur lot d’inondations, d’éboulements et de morts sur une grande partie du territoire ivoirien.

Avant Abidjan, ce sont les populations de la commune d’Anyama, précisément le quartier Ran, qui ont vu leurs maisons ensevelies par la boue, suite aux fortes pluies tombées dans la nuit du mercredi 17 au jeudi 18 juin, faisant 13 morts 3 blessés. Les eaux ont aussi endommagé 50 km de rail. La circulation ferroviaire entre Azaguié et Anyama a été temporairement suspendue par la Sitarail, filiale de Bolloré Railways, concessionnaire du chemin de fer entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso depuis 1994.

Le gouvernement ivoirien a demandé mercredi aux ministères concernés de prendre toutes les dispositions nécessaires pour soutenir les populations sinistrées, assister les familles des victimes et aider les personnes déplacées à se reloger. Il a aussi invité les populations vivant dans les zones à risque à les quitter “sans délai”, prévenant que les prévisions météorologiques annonçaient une pluviométrie plus abondante que celle de l’année 2019.

« Le gouvernement rappelle à toutes les populations l’urgence de quitter les zones identifiées à risque et inondables. La météo indique de fortes précipitations pendant cette saison des pluies. Aussi, les populations sont-elles invitées à observer la plus grande prudence et la vigilance », a indiqué le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Gal Vagondo Diomandé.

En 2018, des pluies diluviennes avaient causé la mort de 20 personnes dans le pays, dont 18 à Abidjan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here