Chloroquine en France: tirs groupés contre Christian Perronne

2
Le professeur Christian Perronne. Photo credit "Bruno Coutier via AFP"

Les médecins français sont fâchés contre le professeur Christian Perronne, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Garches, qui s’est rangé du côté de Didier Raoult dans son approche du traitement du coronavirus. A l’origine d’une pétition en avril avec l’ex-ministre Philippe Douste-Blazy pour l’assouplissement d’urgence des possibilités de prescription de l’hydroxychloroquine, le toubib avait affirmé dans une interview à Sud Radio que des opposants à ce traitement sont «achetés par l’industrie pharmaceutique ». Une pétition a été lancée demandant au Conseil des médecins de condamner des propos controversés du professeur.

Très actif ces derniers jours dans les médias, le praticien appelle à la reconnaissance de l’hydroxychloroquine comme traitement efficace contre le Covid-19, tout en dénonçant les manquements de l’Etat dans la gestion de la pandémie de coronavirus. “Les chiffres sont imparables. On peut comparer les chiffres de la mortalité à Marseille et dans le reste de la France. Si l’on prend les malades hospitalisés on a 20% de mortalité. A L’IHU de Marseille”, dirigé par le professeur Raoult, “ce chiffre tombe à 3%. Un chiffre qui se retrouve dans les villes où l’on a utilisé l’hydroxychloroquine”, clame-t-il.

Des propos mal reçus chez de nombreux docteurs plutôt hostiles au protocole Didier Raoult. Nous interpellons le Conseil national de l’ordre des médecins sur les propos inacceptables du professeur Perronne », qui «accuse directement, à de multiples reprises, sans aucune retenue ni preuve médicale ou scientifique, des collègues médecins d’avoir refusé un traitement », l’hydroxychloroquine, contre le Covid-19, selon cette pétition.

Auteur du livre Y a-t-il une erreur qu’ILS n’ont pas commise ?, le professeur Peronne avait réitéré ses accusations dans l’émission de Jean-Marc Morandini sur CNews  : “Certains ont touché beaucoup d’argent de l’industrie pharmaceutique. C’est public, vous allez sur Transparence-Santé. Leur déclaration d’intérêt est publique. Je ne suis pas contre que des gens touchent de l’argent parce que l’industrie a besoin d’experts. Ce qui n’est pas normal, c’est quand quelqu’un touche de l’argent ça s’appelle un lien d’intérêt”, a-t-il affirmé. Pour sûr, la France est sortie du confinement mais pas encore de la polémique sur le coronavirus.

2 Commentaires

  1. n importe quoi cette article pro raoult et comme lui vous racontez n importe quoi : les gilets jaunes les mélenchonistes etc sont les plu intelligents et donc opposés au charlatan raoult et ses menonges affurmatives, il ne cherche que l argent depuis le COVID il a sortit en 2 semaines un torchon pour se faire de la thune sur son buzz et devient un youtuber qui fait entre 25000 et 10000e par videos vu le nombre de naifs macrolepenistes qui le suivent

    • Le Prof Raoult ne vit pas de vue Youtube.
      Ses revenus sont encadrés par la loi.
      Il faut se calmer et suivre la commission parlementaire qui est en train de démêler laborieusement les fils de ces conflit.
      Le fait est qu’à Marseille les gens ont êté soignés. Les résultats sont là. Ce n’est pas le cas en région parisienne où les famille et parent des gens décédés par l’attentisme des immunologues seront difficiles à convaincre du bien-fondé d’essais thérapeutiques randomisés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here