Habitat : La CRRH-UEMOA rembourse 1,236 milliard FCFA de dettes le 4 juillet 2020

0
La Caisse régionale de refinancement hypothécaire  de l’UEMOA (CRRH-UEMOA) va procéder, le 4 juillet 2020 au paiement des intérêts semestriels et au remboursement partiel du capital de son emprunt obligataire dénommé CRRH-UEMOA 5,85% 2015-2025 pour un montant de 1,236 milliard de FCFA (1,854 million d’euros).

Les intérêts s’élèvent à 321,165 millions de FCFA et l’amortissement du capital à 915 millions de FCFA.

La CRRH–UEMOA, qui est basée à Lomé avait émis durant la période du 17 au 29 décembre 2015 sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) un emprunt obligataire par appel public à l’épargne pour un montant de 18,300 milliards de FCFA. L’opération avait été assortie d’un taux d’intérêt annuel de 5,85% sur une durée de 10 ans. L’émetteur s’était engagé auprès de ses souscripteurs à leur verser des intérêts ainsi que le remboursement du capital suivant une périodicité semestrielle.

L’emprunt avait été autorisé par une résolution de l’Assemblée Générale Ordinaire des actionnaires lors de sa réunion du 11 mai 2015.

La CRRH-UEMOA est un des acteurs majeurs et réguliers du marché financier de l’UMOA avec à son actif huit emprunts obligataires émis pour un montant global de 134 milliards  de FCFA. Elle a été créée en juillet 2010 à Cotonou au Bénin sous l’initiative de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), de la Banque Ouest africaine de développement (BOAD) et du Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREPMF). Son objectif est le refinancement des prêts au logement des établissements bancaires de l’UEMOA.

Dotée d’un capital de 9 143 970 000 de FCFA au 30 juin 2018, la CRRH-UEMOA est un établissement financier contrôlé à 59% par 56  banques commerciales de l’UEMOA et à 41% par la BOAD,  la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC), de Shelter Afrique et de la  Société financière internationale (SFI) une filiale du groupe de la Banque mondiale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here