Au Nigeria, l’inflation au plus haut depuis 24 mois

0
Le président Muhammadu Buhari du Nigeria.

Confronté à la chute drastique de ses exportations pour cause de covid-19 et au renchérissement des importations, le Nigeria a vu son inflation atteindre 12,4% en mai 2020, soit son niveau le plus élevé depuis 24 mois alors que la monnaie nationale (le Naira) est en dépréciation continue par rapport au dollar.

La Banque Centrale (CNB) qui tablait sur un objectif de 9% a abaissé de façon inattendue, en mai dernier, son taux directeur à son plus bas niveau en quatre ans pour éviter la récession. Une manoeuvre sans effet pour l’instant sur l’activité économique et la dynamique de l’augmentation des prix des produits de consommation courante.

Selon l’indice nigérian des prix à la consommation, l’inflation des produits alimentaires (15, O3% en mai, soit le taux le plus élevé depuis mars 2018) est encore plus accentuée. Le prix des aliments, des boissons non alcoolisées ont augmenté. Idem pour l’eau, le logement, l’électricité et le gaz butane.

La fermeture des frontières terrestres avec le bénin en août 2019 a été un moteur majeur de la tendance à la hausse des taux d’inflation du Nigeria selon les données du bureau national des statistiques (NBS) montrant que les taux ont commencé à augmenter à partir de septembre 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here