Afrique du Sud: quand la ministre de la communication viole le confinement

1
Stella Ndabeni Abrahams suspendue pour deux mois.

En Afrique du Sud, Stella Ndabeni-Abrahams, 41 ans, est au centre de la controverse. La ministre sud-africaine de la communication a été photographiée dimanche entrain de prendre un repas entre amis en pleine période de confinement, sans distanciation sociale. Face à la controverse soulevée par les réseaux sociaux envers celle qui appelait ses compatriotes au respect des gestes barrières, le président Cyril Ramaphosa a été obligé de sévir. « J’ai vu la photo de la ministre Ndabeni-Abrahams (…) je lui ai demandé de venir me voir pour discuter de l’impact de cette photo sur ce que nous essayons de faire ».

La ministre qui a présenté ses excuses entre temps a été suspendue le 7 avril pour deux mois. Plus de 17.000 personnes ont été arrêtées en Afrique du Sud pour avoir enfreint les règles édictées pour le confinement à la maison ou pour les rassemblements de plus de 50 personnes. Le pays est maintenant dans la deuxième semaine d’un confinement national de 21 jours décidé le mois dernier par Ramaphosa.

1 COMMENTAIRE

  1. En Tunisie, par contre, la ministre de la culture autorise, malgré le confinement strict décidé par le gouvernement, la reprise des tournages des feuilletons ramadanesques ce qui a provoqué une large vague de protestation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here