Assurance: douloureuse digestion pour le géant Sanlam

0
Ian Kirk, CEO de Sanlam.
L’assureur sud-africain devrait pour l’exercice clôturé le 31 décembre 2019 annoncer un repli de 25% de son bénéfice en raison d’un certain nombre “d’éléments exceptionnels” dont une charge d’amortissement de 250 millions de rands (15,91 millions de dollars) liée à l’acquisition de Saham Finances au Maroc et 868 millions de rands de pertes (55,2 millions de dollars) liées au programme de l’autonomisation des noirs connus sous sa dénomination anglaise de Black Economic Empowerement*. Sanlam avait


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis