Le groupe Vodafone a conclu un accord préliminaire pour vendre sa participation de 55% dans sa filiale Egyptienne à l’opérateur de télécommunications saoudien STC  pour  un montant de 2,4 milliards de dollars, rapporte mercredi 29 janvier le site d’information  Bloomberg. L’accord non contraignant évalue Vodafone Egypt à  4,4 milliards de dollars et les deux sociétés ont convenu d’une utilisation à long terme de la marque Vodafone et d’autres services en Egypte. Nick Read, chef de la direction de Vodafone,  a déclaré : « cette  cession   entre  dans le cadre des efforts de Vodafone pour rationaliser ses opérations afin de se concentrer sur


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis