Malawi: soupçons de pots-de-vins et cadavre caché n’ont pas empêché Peter Mutharika d’être réélu

0
S’il a fallu un costume donné en cadeau pour rendre un candidat inéligible en France, au Malawi, un présumé pot-de-vin de 200 000 dollars offert par un homme d’affaire au président Peter Mutharika, 78 ans, n’a pas empêché ce dernier de battre l’opposition. De justesse cependant. Celui qui avait été élu en 2014 sous le slogan de la “lutte anti-corruption” s’est retrouvé impliqué dans une affaire de pots-de-vin, soupçonné d’avoir reçu plus de 200.000 dollars


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis