Jumia, une mariée trop belle à Wall Street

0
Jumia, un plongeon parti des révélations d'un spécialiste de la vente à découvert.
Après avoir bondi de 200% à 50 USD, le leader africain du commerce électronique ne ferait plus rêver les boursicoteurs actifs à New York. Un mois après son introduction en fanfare au NYSE, le 12 avril, Jumia est dans la tourmente, cotant à 14,5 dollars. Le titre a perdu 25% en cinq jours suite aux accusations lancées par le fondateur de Citron Research, Andrew Left. Selon ce short seller (spécialiste de la vente à découvert),


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis