Sénégal: le contrat de l’eau de nouveau en ballotage

0
Par deux fois, l'ancien ministre de l'Hydraulique, Mansour Faye, se voit désavoué par l'ARMP.
Le jeu de ping pong se poursuit au Sénégal dans l’attribution du contrat d’affermage de la distribution de l’eau en zone urbaine et périurbaine. L’ancien ministre de l’Hydraulique, Mansour Faye, qui avait attribué ledit contrat à Suez sur l’avis d’un comité ministériel, quelques heures avant la passation de service à son successeur, vient une nouvelle fois de se faire désavouer par l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp). Le gendarme des marchés publics a suspendu


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis