La Banque mondiale va mobiliser 22,5 milliards USD sur 6 ans pour freiner le réchauffement climatique en Afrique

1

La Banque mondiale prévoit d’investir 22,5 milliards USD sur les six années à venir en Afrique, selon une annonce faite par l’intuition à la vieille du One Planet Summit tenu le 14 mars 2019 à Nairobi. Objectif, contrer les effets du changement climatique sur le continent.

« L’Afrique contribue à 4 % des émissions mondiales de CO2, mais plus de 65 % de sa population est déjà touchée par le changement climatique, les sécheresses, les inondations, les tempêtes », a constaté Kristalina Georgieva, présidente par intérim de l’intuition mondiale dans un entretien. Elle a ajouté que « les populations d’Afrique subissent les effets toujours plus sévères du changement climatique. La région est particulièrement exposée à la recrudescence des inondations, des sécheresses et des tempêtes dévastatrices ».

Le financement de la banque mondiale, indique-t-on, servira à financer des mesures d’adaptation et d’atténuation liées au changement climatique en Afrique pour sauver la population.

Notons que cette annonce n’est qu’une partie de l’engagement pris par la Banque mondiale lors de la COP 24 d’investir 177 milliards d’euros en faveur d’actions climatiques sur la période 2021-2025.

1 COMMENTAIRE

  1. Notre ONG Terre-Homme-Environnement, évoluant en RDC, cherche à lutter contre le réchauffement climatique,en organisant des séminaires et en plantant des arbres.Votre collaboration nous sera très utile.
    Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here