Le FMI accorde 76,3 millions de dollars au Cameroun

0

Par Valérie K.

Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé le 17 décembre 2018, la troisième revue de l’accord en faveur du Cameroun au titre de la facilité élargie de crédit (FEC). Cet achèvement a permis de décaisser 76,3 millions de dollars, portant le montant total des décaissements au titre de l’accord à environ 438,9 millions de dollars.

Dans un communiqué rendu public à l’occasion, l’institution internationale a salué les performances du Cameroun dans le cadre du programme qui se sont améliorées. Le programme appuyé par le Fonds vise à rétablir la viabilité extérieure et budgétaire du Cameroun et de la zone CEMAC, ainsi qu’à favoriser la croissance.

« La dette extérieure publique a rapidement augmenté en 2018, principalement à cause de décaissements plus rapides que prévu de prêts projets étrangers. Pour maintenir la viabilité de la dette, il est essentiel de limiter strictement les nouveaux emprunts non concessionnels et de s’attaquer à l’encours des prêts contractés mais non décaissés. Des ajustements progressifs des prix administrés contribueraient à réduire les subventions et à rétablir la viabilité financière des principales entreprises de services publics, tout en réduisant les risques liés aux passif contingents », a déclaré Mitsuhiro Furusawa, le directeur général adjoint du FMI.

En plus de l’accord approuvé, le fonds monétaire a aussi consenti la demande des autorités à une dérogation pour le non-respect du critère de réalisation relatif au plafond du financement net de la BEAC et leur demande de modification de deux critères de réalisation relatifs au plafond des emprunts nets de l’administration centrale auprès de la banque centrale, hors financement du FMI, et du critère de réalisation continu relatif aux nouveaux emprunts extérieurs non concessionnels contractés ou garantis par l’État.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here