Kenya : environ 16 millions de dollars de café vendus entre octobre et novembre 2018

0
Le Kenya est le cinquième producteur mondial avec 46 000 tonnes de café en 2016.

Par Cédric T.

La valeur du café commercialisé entre octobre et novembre 2018 est passée de 1,57 milliard de shillings à 1,6 milliard de shillings (environ 16 millions de dollars), selon la Bourse du café de Nairobi (NCE).

«Il y avait une bonne récolte observée dans les régions de l’ouest et de la vallée du Rift, qui arrivait tôt sur le marché et augmentait ainsi les revenus», a expliqué Daniel Mbithi, le directeur général de NCE qui informe que les volumes à la bourse ont augmenté de 22,62%, passant de 63 891 kilos vendus en 2017 à 78 342 cette année.

Le coût, pour sa part, a chuté d’environ 30 carats/livre, passant d’une moyenne de 140 carats/livre en 2017 à environ 110 carats/livre au cours de la période considérée notamment du fait des volumes élevés et des bas prix enregistrés de l’Intercontinental Commodity Exchange (ICE) à New York. De même, le coût de la vente aux enchères a chuté d’environ 15,78%, passant de 20 200 shillings à 16 200 shillings par sac de 50 kilos.

Le Kenya est le cinquième producteur mondial avec 46 000 tonnes de café en 2016. Il exporte une majeure partie de sa production, notamment vers l’Ethiopie et l’Ouganda.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here