Guinée: la mine de Simandou dans l’impasse

0
Pékin, le 28 Octobre 2016. Rio Tinto et Chinalco, à la suite de plusieurs mois de négociations, signent un accord sur les conditions du transfert de la totalité des parts de Rio Tinto à Chinalco dans Simfer Jersey, la co-entreprise possédant 80,75% des actions de Simfer S.A (la société détentrice des droits du Projet Simandou Sud). Aujourd'hui, cet accord est caduc.

Après l’expiration de l’accord  d’entente non contraignant initialement signé le 28 octobre 2016 prévoyant que Chinalco acquiert l’intégralité de la participation de Rio Tinto dans le projet de Simandou en Guinée, la communauté des investisseurs s’interroge.   


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.


Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis