Barrick et Randgold fusionnent pour devenir le numéro un mondial de l’or

0
Dennis Mark Bristow gagne en puissance suite à la fusion entre Barrick et Randgold.

La sud-africaine Randgold  a finalement fusionné avec la canadienne  Barrick Gold. La transaction qui  représente $18,3 milliards, dette exclue, donne naissance au  numéro un mondial de l’or  en termes de capitalisation boursière.

Avant la fusion, Randgold avait une capitalisation de 4,6 milliards de livres (5,12 milliards d’euros) tandis que Barrick Gold valait   18,78 milliards de dollars canadiens (12,4 milliards d’euros), selon Thomson Reuters.

En tenant compte de la dette, la valeur d’entreprise de la nouvelle entité  ressort à 24,1 milliards de dollars. Peu avant la fusion, Randgold a annoncé un dividende  record de 2,69 dollars par action, contre 2,00 dollars initialement annoncé, pour un montant total de 65 millions de dollars distribués aux actionnaires.

 

Répercussions en Afrique


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.


Membre Premium
   
Enregistrement d'un nouveau membre
*Champ requis